25.2 C
Kinshasa
jeudi, juin 20, 2024
spot_img

1er Forum des Médias sur la santé infantile, vaccination et nutrition: Bamba Youssouf interpelle les médias sur leurs rôles à jouer

Le président du Comité exécutif du Réseau des Médias africains pour la promotion de la Santé et de l’Environnement (REMAPSEN) a interpelé les participants au 1er Forum des Médias sur la santé infantile, vaccination et nutrition, sur le rôle que doivent jouer les médias sur ces sujets afin d’apporter le changement dans la société.

« Le REMAPSEN  est engagé sur cette voie de communiquer  sur l’ensemble des questions de santé et dans ces questions il y a la santé infantile, parce que les enfants n’ont pas demandé à naitre. C’est la cible la plus fragile de la communauté.  Si nous ne pouvons pas communiquer pour dire aux parents qu’il y a des attitudes à adopter, je pense que ça peut être un manquement. Donc,  nous avons décidé d’informer, d’éduquer  la population par rapport aux questions de la santé infantile », a déclaré Monsieur Bamba Youssouf.

Insistant sur le rôle des médias, cet ancien journaliste  à la Radiotélévision ivoirienne (RTI) et  actuellement à la retraite,  a rappelé l’assistance, constituée des professionnels des médias que leur rôle est de relayer l’information.  « Nous ne créons pas l’information.  Mais il faut  que nous ayons une bonne source.  Sinon ça serait de la rumeur.  L’UNICEF a mis en place un programme lié à la santé de l’enfant en général. Ensuite, il y a un accent  important sur la vaccination, qui va prévenir beaucoup de maladies,  et la nutrition, un secteur aussi important.  Vous savez avec l’avènement de la  Covid, tout cela avait pris du recul. Tout le monde  s’était engagé à lutter contre la Covid et on a oublié qu’il y a certaines choses qui ne doivent pas être oubliées(…) Donc, je voudrais vraiment nous interpeller  dire que nous avons un rôle à jouer. Souvent  on n’en est pas conscient nous-même.  C’est ça la difficulté. On n’est pas souvent. Conscient de notre rôle alors qu’on est très important dans le système (…)  ce Forum  n’est pas organisé par un partenaire. C’est les médias qui l’organisent. Cependant comme on n’a pas les moyens,  on fait appel à un partenaire pour nous accompagner »,  a-t-il souligné, avant d’ajouter et d’inviter les journalistes à ceci : «  Notre objectif est que les médias puissent se considérer comme les vrais acteurs et non juste pour des couvertures médiatiques. Oui, la couverture médiatique est bonne, mais on peut aller bien au de-là. On a tellement appris avec les couvertures médiatiques que l’on peut monnayer ça en termes d’informations substantielles  pour que les populations soient protégées (…) ».

Ce 1er Forum des Médias sur la santé infantile, vaccination et nutrition se tient pendant trois jours, soit du 21 au 23 novembre. Il vise à outiller les professionnels  des médias sur l’importance de  ces trois thématiques.

Au total, une soixantaine de journalistes venus de l’Afrique de l’Ouest et du Centre y compris le Madagascar y prennent part.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

1er Forum des Médias sur la santé infantile, vaccination et nutrition: Bamba Youssouf interpelle les médias sur leurs rôles à jouer

Le président du Comité exécutif du Réseau des Médias africains pour la promotion de la Santé et de l’Environnement (REMAPSEN) a interpelé les participants au 1er Forum des Médias sur la santé infantile, vaccination et nutrition, sur le rôle que doivent jouer les médias sur ces sujets afin d’apporter le changement dans la société.

« Le REMAPSEN  est engagé sur cette voie de communiquer  sur l’ensemble des questions de santé et dans ces questions il y a la santé infantile, parce que les enfants n’ont pas demandé à naitre. C’est la cible la plus fragile de la communauté.  Si nous ne pouvons pas communiquer pour dire aux parents qu’il y a des attitudes à adopter, je pense que ça peut être un manquement. Donc,  nous avons décidé d’informer, d’éduquer  la population par rapport aux questions de la santé infantile », a déclaré Monsieur Bamba Youssouf.

Insistant sur le rôle des médias, cet ancien journaliste  à la Radiotélévision ivoirienne (RTI) et  actuellement à la retraite,  a rappelé l’assistance, constituée des professionnels des médias que leur rôle est de relayer l’information.  « Nous ne créons pas l’information.  Mais il faut  que nous ayons une bonne source.  Sinon ça serait de la rumeur.  L’UNICEF a mis en place un programme lié à la santé de l’enfant en général. Ensuite, il y a un accent  important sur la vaccination, qui va prévenir beaucoup de maladies,  et la nutrition, un secteur aussi important.  Vous savez avec l’avènement de la  Covid, tout cela avait pris du recul. Tout le monde  s’était engagé à lutter contre la Covid et on a oublié qu’il y a certaines choses qui ne doivent pas être oubliées(…) Donc, je voudrais vraiment nous interpeller  dire que nous avons un rôle à jouer. Souvent  on n’en est pas conscient nous-même.  C’est ça la difficulté. On n’est pas souvent. Conscient de notre rôle alors qu’on est très important dans le système (…)  ce Forum  n’est pas organisé par un partenaire. C’est les médias qui l’organisent. Cependant comme on n’a pas les moyens,  on fait appel à un partenaire pour nous accompagner »,  a-t-il souligné, avant d’ajouter et d’inviter les journalistes à ceci : «  Notre objectif est que les médias puissent se considérer comme les vrais acteurs et non juste pour des couvertures médiatiques. Oui, la couverture médiatique est bonne, mais on peut aller bien au de-là. On a tellement appris avec les couvertures médiatiques que l’on peut monnayer ça en termes d’informations substantielles  pour que les populations soient protégées (…) ».

Ce 1er Forum des Médias sur la santé infantile, vaccination et nutrition se tient pendant trois jours, soit du 21 au 23 novembre. Il vise à outiller les professionnels  des médias sur l’importance de  ces trois thématiques.

Au total, une soixantaine de journalistes venus de l’Afrique de l’Ouest et du Centre y compris le Madagascar y prennent part.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles