28.2 C
Kinshasa
vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Attentat de Beni : Sama Lukonde appelle à la vigilance et à la solidarité contre les ADF

Préoccupé par la situation sécuritaire dans la ville de Beni, au Nord-Kivu, au lendemain d’un attentat terroriste perpétré par les rebelles des ADF, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a présidé une réunion de sécurité, ce lundi 27 décembre en son cabinet de travail. A cette occasion, il a appelé la population à la vigilance et la solidarité.

Tout en réaffirmant la détermination de son Gouvernement à mettre fin à l’activisme des ADF dans le nord-est de la RDC, le Premier ministre a invité la population locale à dénoncer l’ennemi :

« Nous voulons également lancer à la population comme message de rester vigilant en cette période de fin d’année pour qu’ensemble, avec nos services de sécurité avec lesquels nous sommes réunis, nous puissions relever ce défi sécuritaire. Vigilance à tout moment, surtout le signalement dès qu’il y a un événement anormal qui est vu, ça doit absolument être signalé. »

Il a appelé l’ensemble de la population à maintenir l’élan de solidarité avec les habitants de Beni, surtout en ce moment précis, « afin qu’ensemble, nous puissions mettre définitivement cet ennemi de la République hors d’état de nuire. »

Le chef du Gouvernement a condamné l’évènement « malheureux qui est arrivé le jour de la nativité, le 25 décembre, avec l’acte terroriste mené par notre ennemi, les ADF dans cette partie de la République. » Il a par ailleurs adressé un « message de compassion et de condoléances vis-à-vis des familles qui ont perdu les membres chers à la suite de cet acte terroriste commis. »

Six personnes avaient été tuées le soir du samedi 25 décembre dans l’explosion d’une bombe près d’un bar dans la ville de Beni au Nord-Kivu. Le bilan s’est alourdi à huit morts. Vingt personnes ont également été blesses, dont huit grièvement.

Les blessés sont soignés à l’hôpital général de référence de Beni et au Centre médical évangélique de Nyankunde.  Par ailleurs, le maire de Beni appelle la population locale à la vigilance.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Attentat de Beni : Sama Lukonde appelle à la vigilance et à la solidarité contre les ADF

Préoccupé par la situation sécuritaire dans la ville de Beni, au Nord-Kivu, au lendemain d’un attentat terroriste perpétré par les rebelles des ADF, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a présidé une réunion de sécurité, ce lundi 27 décembre en son cabinet de travail. A cette occasion, il a appelé la population à la vigilance et la solidarité.

Tout en réaffirmant la détermination de son Gouvernement à mettre fin à l’activisme des ADF dans le nord-est de la RDC, le Premier ministre a invité la population locale à dénoncer l’ennemi :

« Nous voulons également lancer à la population comme message de rester vigilant en cette période de fin d’année pour qu’ensemble, avec nos services de sécurité avec lesquels nous sommes réunis, nous puissions relever ce défi sécuritaire. Vigilance à tout moment, surtout le signalement dès qu’il y a un événement anormal qui est vu, ça doit absolument être signalé. »

Il a appelé l’ensemble de la population à maintenir l’élan de solidarité avec les habitants de Beni, surtout en ce moment précis, « afin qu’ensemble, nous puissions mettre définitivement cet ennemi de la République hors d’état de nuire. »

Le chef du Gouvernement a condamné l’évènement « malheureux qui est arrivé le jour de la nativité, le 25 décembre, avec l’acte terroriste mené par notre ennemi, les ADF dans cette partie de la République. » Il a par ailleurs adressé un « message de compassion et de condoléances vis-à-vis des familles qui ont perdu les membres chers à la suite de cet acte terroriste commis. »

Six personnes avaient été tuées le soir du samedi 25 décembre dans l’explosion d’une bombe près d’un bar dans la ville de Beni au Nord-Kivu. Le bilan s’est alourdi à huit morts. Vingt personnes ont également été blesses, dont huit grièvement.

Les blessés sont soignés à l’hôpital général de référence de Beni et au Centre médical évangélique de Nyankunde.  Par ailleurs, le maire de Beni appelle la population locale à la vigilance.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles