24.2 C
Kinshasa
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Au moins 800 enfants bénéficient des jugements supplétifs des actes de naissance à Goma

Au moins 804 enfants, dont 91 ex-enfants associés aux forces et groupes armés, ont bénéficié des jugements supplétifs d’actes de naissance leur octroyant officiellement une identité et une nationalité. 

Ces jugements supplétifs prononcés par le tribunal pour enfant de Goma ont été remis le mercredi 19 janvier aux parents des bénéficiaires par l’ONG Mouvement international des droits de l’enfant, de la femme, de l’homme veuf et de leur promotion sociale (MIDEFEHOPS). 

Selon la chargée de programme de cette ONG, Louise Mapendo Kasongo, ces actes ont été obtenus dans le cadre d’un projet de protection des enfants vulnérables financé par l’UNICEF. 

« Il y a dans ce projet, un volet lié à l’enregistrement des naissances. Ce projet a ciblé 2400 enfants. Dans la réalité, nous sommes allés à 3292 enfants dans différentes zones de santé de la province du Nord-Kivu, notamment dans la ville de Goma, dans la ville de Beni, dans la zone de santé de Beni et Kalunguta, dans  la zone de santé de Masisi », a expliqué Louise Mapendo.

Ce projet prendra fin au mois de février.

Radiookapi.net

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Au moins 800 enfants bénéficient des jugements supplétifs des actes de naissance à Goma

Au moins 804 enfants, dont 91 ex-enfants associés aux forces et groupes armés, ont bénéficié des jugements supplétifs d’actes de naissance leur octroyant officiellement une identité et une nationalité. 

Ces jugements supplétifs prononcés par le tribunal pour enfant de Goma ont été remis le mercredi 19 janvier aux parents des bénéficiaires par l’ONG Mouvement international des droits de l’enfant, de la femme, de l’homme veuf et de leur promotion sociale (MIDEFEHOPS). 

Selon la chargée de programme de cette ONG, Louise Mapendo Kasongo, ces actes ont été obtenus dans le cadre d’un projet de protection des enfants vulnérables financé par l’UNICEF. 

« Il y a dans ce projet, un volet lié à l’enregistrement des naissances. Ce projet a ciblé 2400 enfants. Dans la réalité, nous sommes allés à 3292 enfants dans différentes zones de santé de la province du Nord-Kivu, notamment dans la ville de Goma, dans la ville de Beni, dans la zone de santé de Beni et Kalunguta, dans  la zone de santé de Masisi », a expliqué Louise Mapendo.

Ce projet prendra fin au mois de février.

Radiookapi.net

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles