25.2 C
Kinshasa
jeudi, juin 20, 2024
spot_img

Beni : huit structures sanitaires fermées à la suite des attaques des ADF

Huit structures de santé de la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) sont fermées depuis bientôt quatre mois.  Selon des sources sanitaires et de la société civile qui ont livré l’information lundi 11 avril, la situation est consécutive à la multiplication des attaques des rebelles ougandais des ADF dans la région.

Les centres de santé fermés sont :

    Kikingi

    Ndama

    Luanoli

    Maale

    Bukowa

    Kahondo

    Mulopya

    Kamanzara.

Si pour une bonne partie des structures sanitaires de cette région, le personnel soignant s’est déplacé du fait de l’insécurité, certaines ont été plutôt pillées et ou incendiées, à en croire des sources de l’ONG Action pour la défense des droits de l’homme (ADDHO).

C’est le cas du centre de sante de Loanali qui avait été pillé et incendié en janvier dernier au cours d’une attaque ADF. Conséquence : l’accès aux soins de santé primaire est devenu difficile pour certains habitants de la chefferie de Watalinga.

Les sources sanitaires dans la région confirment ces informations. Elles disent en revanche que l’hôpital général de Kamango qui venait de fermer suite à l’insécurité a rouvert ses portes il y a une semaine.

Radio Okapi

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Beni : huit structures sanitaires fermées à la suite des attaques des ADF

Huit structures de santé de la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) sont fermées depuis bientôt quatre mois.  Selon des sources sanitaires et de la société civile qui ont livré l’information lundi 11 avril, la situation est consécutive à la multiplication des attaques des rebelles ougandais des ADF dans la région.

Les centres de santé fermés sont :

    Kikingi

    Ndama

    Luanoli

    Maale

    Bukowa

    Kahondo

    Mulopya

    Kamanzara.

Si pour une bonne partie des structures sanitaires de cette région, le personnel soignant s’est déplacé du fait de l’insécurité, certaines ont été plutôt pillées et ou incendiées, à en croire des sources de l’ONG Action pour la défense des droits de l’homme (ADDHO).

C’est le cas du centre de sante de Loanali qui avait été pillé et incendié en janvier dernier au cours d’une attaque ADF. Conséquence : l’accès aux soins de santé primaire est devenu difficile pour certains habitants de la chefferie de Watalinga.

Les sources sanitaires dans la région confirment ces informations. Elles disent en revanche que l’hôpital général de Kamango qui venait de fermer suite à l’insécurité a rouvert ses portes il y a une semaine.

Radio Okapi

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles