24.2 C
Kinshasa
lundi, juin 24, 2024
spot_img

« Alliance globale: Dar es Salam abrite  la réunion technique réunissant 12 pays

Dar es Salam, capitale de la République Unie de la Tanzanie abrite depuis ce lundi 31 janvier 2023, une réunion technique dans le cadre de la stratégie  « Alliance globale», qui vise l’élimination du sida chez les enfants d’ici 2030.

Selon le ministre adjoint tanzanien de la Santé,  le Docteur  Seif Abdallah Shekalaghe l’objectif de cette réunion technique est d’analyser  les plans d’actions des pays  dans la lutte contre le VIH/SIDA pédiatrique. Ces plans s’appuient sur 4 piliers,  à savoir : Dépister et offrir un service de qualité aux enfants et aux femmes enceintes, compléter les gaps constatés chez les femmes dans le but d’optimiser les tendances, prévenir les nouvelles infections chez les enfants.

«   Mon pays s’est réjoui d’abriter ces travaux. Aujourd’hui, nous allons finaliser  la réunion technique, qui va ouvrir le lancement de l’Alliance globale demain. Il s’agit d’une réunion importante car il s’agit de mettre fin au VIH/SIDA chez les enfants, qui  sont les mamans, les papas, les dirigeants de demain.  Nous sommes tous parents et savons ce qui a le plus important pour les  enfants », a-t-il déclaré en substance, avant de souhaiter voir les travaux de cette première journée aboutir sur les délibérations fructueuses.

A côté des gouvernements qui doivent s’approprier cette nouvelle stratégie mondiale afin de renverser les tendances dans la lutte contre cette pandémie chez les enfants, les partenaires traditionnels, dont le Programme commun des Nations unies  contre le VIH/SIDA (ONUSIDA), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)  et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) qui en assume le leadership, se sont réjouis de la tenue de cette rencontre avant de déclarer leur disponibilité à accompagner les  pays engagés dans cette alliance.

«  Le moment est venu pour nous  d’éliminer cette maladie qui détruit  nos enfants. Nous sommes convaincus  que l’engagement de 12 pays ici représentés va nous permettre de réaliser les objectifs de mettre fin au VIH/SIDA chez les enfants d’ici à 2030 », a indiqué le  Directeur-Pays de l’ONUSIDA en Tanzanie.

Même son de cloche pour ses collègues de l’UNICEF et de l’OMS, qui ont dans leur intervention, insisté sur l’implication de la communauté.  

« Ce moment est historique parce que nous sommes 12 pays pour s’attaquer à une seule question importante qui est le VIH/SIDA. Au niveau de l’UNICEF, nous sommes heureux de représenter les enfants. Notre appel va au-delà de l’engagement. Car ce que nous faisons aujourd’hui doit sauver nos vies », a déclaré-pays de l’UNICEF en Tanzanie, Shalini Bahuguna, d’un ton interpellateur à l’endroit de l’assistance.

Soulignons qu’au total 12 pays prennent part à cette grande activité, à savoir : Angola, Cameroun ; Cote d’Ivoire ; RD Congo ; Mozambique; Nigeria ; Afrique du sud ; Tanzanie ; Ouganda ; Zambie et Zibambwe, Kenya.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

« Alliance globale: Dar es Salam abrite  la réunion technique réunissant 12 pays

Dar es Salam, capitale de la République Unie de la Tanzanie abrite depuis ce lundi 31 janvier 2023, une réunion technique dans le cadre de la stratégie  « Alliance globale», qui vise l’élimination du sida chez les enfants d’ici 2030.

Selon le ministre adjoint tanzanien de la Santé,  le Docteur  Seif Abdallah Shekalaghe l’objectif de cette réunion technique est d’analyser  les plans d’actions des pays  dans la lutte contre le VIH/SIDA pédiatrique. Ces plans s’appuient sur 4 piliers,  à savoir : Dépister et offrir un service de qualité aux enfants et aux femmes enceintes, compléter les gaps constatés chez les femmes dans le but d’optimiser les tendances, prévenir les nouvelles infections chez les enfants.

«   Mon pays s’est réjoui d’abriter ces travaux. Aujourd’hui, nous allons finaliser  la réunion technique, qui va ouvrir le lancement de l’Alliance globale demain. Il s’agit d’une réunion importante car il s’agit de mettre fin au VIH/SIDA chez les enfants, qui  sont les mamans, les papas, les dirigeants de demain.  Nous sommes tous parents et savons ce qui a le plus important pour les  enfants », a-t-il déclaré en substance, avant de souhaiter voir les travaux de cette première journée aboutir sur les délibérations fructueuses.

A côté des gouvernements qui doivent s’approprier cette nouvelle stratégie mondiale afin de renverser les tendances dans la lutte contre cette pandémie chez les enfants, les partenaires traditionnels, dont le Programme commun des Nations unies  contre le VIH/SIDA (ONUSIDA), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS)  et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) qui en assume le leadership, se sont réjouis de la tenue de cette rencontre avant de déclarer leur disponibilité à accompagner les  pays engagés dans cette alliance.

«  Le moment est venu pour nous  d’éliminer cette maladie qui détruit  nos enfants. Nous sommes convaincus  que l’engagement de 12 pays ici représentés va nous permettre de réaliser les objectifs de mettre fin au VIH/SIDA chez les enfants d’ici à 2030 », a indiqué le  Directeur-Pays de l’ONUSIDA en Tanzanie.

Même son de cloche pour ses collègues de l’UNICEF et de l’OMS, qui ont dans leur intervention, insisté sur l’implication de la communauté.  

« Ce moment est historique parce que nous sommes 12 pays pour s’attaquer à une seule question importante qui est le VIH/SIDA. Au niveau de l’UNICEF, nous sommes heureux de représenter les enfants. Notre appel va au-delà de l’engagement. Car ce que nous faisons aujourd’hui doit sauver nos vies », a déclaré-pays de l’UNICEF en Tanzanie, Shalini Bahuguna, d’un ton interpellateur à l’endroit de l’assistance.

Soulignons qu’au total 12 pays prennent part à cette grande activité, à savoir : Angola, Cameroun ; Cote d’Ivoire ; RD Congo ; Mozambique; Nigeria ; Afrique du sud ; Tanzanie ; Ouganda ; Zambie et Zibambwe, Kenya.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles