24.2 C
Kinshasa
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Ebola en RD Congo : l’OMS évoque un risque de propagation régionale et internationale

Selon l’OMS, le risque d’une transmission régionale et internationale du virus Ebola n’est pas exclu car la ville congolaise de Mbandaka, où sévit une nouvelle épidémie, dispose de connexions fluviales, terrestres et aériennes avec plusieurs pays africains.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué jeudi 28 avril ne pas exclure un risque de transmission régionale et internationale du virus Ebola à la suite d’une nouvelle épidémie de cette fièvre hémorragique à Mbandaka, en République démocratique du Congo (RD Congo).

La résurgence du virus dans cette ville du nord-ouest du pays a fait deux morts depuis le 21 avril. À la date du 27 avril, « 267 contacts ont été identifiés », selon l’OMS qui juge, à ce stade, « difficile d’évaluer l’étendue de l’épidémie ».

« Le risque de propagation régionale et internationale de cette épidémie n’est pas exclu car la ville de Mbandaka borde le fleuve Congo et dispose de connexions fluviales et terrestres avec la capitale Kinshasa, la République du Congo, la République centrafricaine et l’Angola », indique l’OMS dans un communiqué.

En outre, ajoute l’OMS, Mbandaka dispose de liaisons aériennes avec la province du Sud-Ubangi, qui borde la Centrafrique et la République du Congo, et avec Kinshasa.

France 24/Afp

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Ebola en RD Congo : l’OMS évoque un risque de propagation régionale et internationale

Selon l’OMS, le risque d’une transmission régionale et internationale du virus Ebola n’est pas exclu car la ville congolaise de Mbandaka, où sévit une nouvelle épidémie, dispose de connexions fluviales, terrestres et aériennes avec plusieurs pays africains.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué jeudi 28 avril ne pas exclure un risque de transmission régionale et internationale du virus Ebola à la suite d’une nouvelle épidémie de cette fièvre hémorragique à Mbandaka, en République démocratique du Congo (RD Congo).

La résurgence du virus dans cette ville du nord-ouest du pays a fait deux morts depuis le 21 avril. À la date du 27 avril, « 267 contacts ont été identifiés », selon l’OMS qui juge, à ce stade, « difficile d’évaluer l’étendue de l’épidémie ».

« Le risque de propagation régionale et internationale de cette épidémie n’est pas exclu car la ville de Mbandaka borde le fleuve Congo et dispose de connexions fluviales et terrestres avec la capitale Kinshasa, la République du Congo, la République centrafricaine et l’Angola », indique l’OMS dans un communiqué.

En outre, ajoute l’OMS, Mbandaka dispose de liaisons aériennes avec la province du Sud-Ubangi, qui borde la Centrafrique et la République du Congo, et avec Kinshasa.

France 24/Afp

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles