25.2 C
Kinshasa
jeudi, juillet 18, 2024
spot_img

Ituri : 332 décès enregistrés en 2023 suite à la tuberculose

332 décès dus à la tuberculose ont été enregistrés en 2023 dans la province de l’Ituri. C’est le coordonnateur provincial de la Coordination de Lèpre et Tuberculose qui a livré ces chiffres à Yabisonews.cd, le mercredi 10 juillet 2024.

D’après le Docteur Justin Mukongole, Médecin Coordonnateur Lèpre-Tuberculose en Ituri, ce sont les hommes qui sont les plus touchés par cette maladie dans la province, car sur les 11 861 cas dépistés, 68% sont les hommes.

« En 2023 nous avons réussi à dépister 11 681 cas de tuberculose, parmi lesquels 1 211 enfants et 332 décès. Il faut noter que les hommes sont les plus touchés, à l’ordre d’environ 68 %, et les femmes 32 %. Il y a encore un grand nombre à dépister dans la communauté », a-t-il indiqué.

Pour lui, la communauté doit s’impliquer pour éradiquer cette maladie.

Joseph Kisuki
Ya Biso News / MCP, via mediacongo.net

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Ituri : 332 décès enregistrés en 2023 suite à la tuberculose

332 décès dus à la tuberculose ont été enregistrés en 2023 dans la province de l’Ituri. C’est le coordonnateur provincial de la Coordination de Lèpre et Tuberculose qui a livré ces chiffres à Yabisonews.cd, le mercredi 10 juillet 2024.

D’après le Docteur Justin Mukongole, Médecin Coordonnateur Lèpre-Tuberculose en Ituri, ce sont les hommes qui sont les plus touchés par cette maladie dans la province, car sur les 11 861 cas dépistés, 68% sont les hommes.

« En 2023 nous avons réussi à dépister 11 681 cas de tuberculose, parmi lesquels 1 211 enfants et 332 décès. Il faut noter que les hommes sont les plus touchés, à l’ordre d’environ 68 %, et les femmes 32 %. Il y a encore un grand nombre à dépister dans la communauté », a-t-il indiqué.

Pour lui, la communauté doit s’impliquer pour éradiquer cette maladie.

Joseph Kisuki
Ya Biso News / MCP, via mediacongo.net

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles