25.2 C
Kinshasa
jeudi, juin 20, 2024
spot_img

Kwango : plus de 700 cas de rougeole enregistrés depuis le début de l’année 2022

Plus de 700 cas de rougeole sont recensés dans la province du Kwango depuis le début de l’année 2022, précisément dans les zones de santé de Kitenda, Popo Kabaka et Panzi. C’est le médecin épidémiologiste de la division provinciale de santé qui l’a annoncé.

Dr François Mwakisenda précise que la rupture d’intrants dans deux zones de santé sur les trois touchées ne facilite pas la prise en charge.

     » Il y a trois zones de santé qui sont touchées, précisément la zone de santé de Kitenda qui a enregistré 730 cas suivie de la zone de santé de Popo Kabaka qui a enregistré 9 cas et enfin la zone de santé de Panzi. Les difficultés sont énormes. Par rapport à la zone de santé de Kitenda où il y a plus de cas, il y a l’équipe de MSF qui est partie là-bas pour riposter contre la Rougeole. Elle a laissé un kit là-bas pour la prise en charge, malheureusement les zones ne sont pas appuyées dès que ce kit-là se termine. Ils ne seront pas en mesure de prendre en charge les enfants. Les autres zones ne sont même pas prises en charge. Il n’y a aucun partenaire qui appuie la riposte contre la Rougeole « , a-t-il déclaré.

Pour le docteur François Mwakisenda, il serait mieux d’organiser des campagnes d’activités de masse pour vacciner tous les enfants contre la rougeole. Il y a des intrants seulement dans la zone de santé où il y a eu intervention de MSF mais ailleurs, il n’y a pas d’intrants. “Le gouvernement pouvait doter des intrants pour lutter contre cette maladie. De la première semaine à la cinquième semaine épidémiologique, nous sommes déjà à plus de 700 cas, il serait mieux d’agir bien avant d’attendre que le pire puisse arriver”.

L’épidémie de rougeole a été également déclarée dans la province du Maniema à la fin de l’année 2021 par le gouverneur a.d intérim du Maniema, Affani Idrissa Mangala.

A Kinshasa, 4 zones de santé sont touchées depuis fin Août 2021 dont certains cas sévères ont été signalés dans les quartiers périphériques de Kinshasa. La ministre provinciale de la santé avait sollicité l’accompagnement du gouvernement central pour un programme de riposte efficace.

La province du Sankuru est également en proie à l’épidémie depuis le mois de mai 2021. L’épidémie est en première position du point de vue de la mortalité dans deux des zones de santé touchées : Bena Dibela et Nkole.

Actualite.cd

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Kwango : plus de 700 cas de rougeole enregistrés depuis le début de l’année 2022

Plus de 700 cas de rougeole sont recensés dans la province du Kwango depuis le début de l’année 2022, précisément dans les zones de santé de Kitenda, Popo Kabaka et Panzi. C’est le médecin épidémiologiste de la division provinciale de santé qui l’a annoncé.

Dr François Mwakisenda précise que la rupture d’intrants dans deux zones de santé sur les trois touchées ne facilite pas la prise en charge.

     » Il y a trois zones de santé qui sont touchées, précisément la zone de santé de Kitenda qui a enregistré 730 cas suivie de la zone de santé de Popo Kabaka qui a enregistré 9 cas et enfin la zone de santé de Panzi. Les difficultés sont énormes. Par rapport à la zone de santé de Kitenda où il y a plus de cas, il y a l’équipe de MSF qui est partie là-bas pour riposter contre la Rougeole. Elle a laissé un kit là-bas pour la prise en charge, malheureusement les zones ne sont pas appuyées dès que ce kit-là se termine. Ils ne seront pas en mesure de prendre en charge les enfants. Les autres zones ne sont même pas prises en charge. Il n’y a aucun partenaire qui appuie la riposte contre la Rougeole « , a-t-il déclaré.

Pour le docteur François Mwakisenda, il serait mieux d’organiser des campagnes d’activités de masse pour vacciner tous les enfants contre la rougeole. Il y a des intrants seulement dans la zone de santé où il y a eu intervention de MSF mais ailleurs, il n’y a pas d’intrants. “Le gouvernement pouvait doter des intrants pour lutter contre cette maladie. De la première semaine à la cinquième semaine épidémiologique, nous sommes déjà à plus de 700 cas, il serait mieux d’agir bien avant d’attendre que le pire puisse arriver”.

L’épidémie de rougeole a été également déclarée dans la province du Maniema à la fin de l’année 2021 par le gouverneur a.d intérim du Maniema, Affani Idrissa Mangala.

A Kinshasa, 4 zones de santé sont touchées depuis fin Août 2021 dont certains cas sévères ont été signalés dans les quartiers périphériques de Kinshasa. La ministre provinciale de la santé avait sollicité l’accompagnement du gouvernement central pour un programme de riposte efficace.

La province du Sankuru est également en proie à l’épidémie depuis le mois de mai 2021. L’épidémie est en première position du point de vue de la mortalité dans deux des zones de santé touchées : Bena Dibela et Nkole.

Actualite.cd

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles