24.2 C
Kinshasa
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Les agents  de service médical de la Snel en formation sur les risques professionnels

Les agents de service médical de la Société nationale d’électricité (Snel) ont bénéficié d’une formation sur l’hygiène et sécurité  en milieu du travail ainsi que la prévention  des accidents du travail.

Organisée sous le thème : « Prévention des risques professionnels en Rdc, et sécurité en milieu de travail », cette formation tenue pendant cinq jours,  soit du  14 au 18 aout à l’intention des participants venus de toutes les provinces du pays, a été d’une importance capitale pour les agents et cadres  de cette entreprise publique.

De cette thématique, plusieurs sous thèmes et axes ont été sortis et décortiqués par des différents intervenants, question d’armer moralement les participants afin d’éviter certaines erreurs commises face à une catastrophe. Parmi ces erreurs, il y a l’émotion, qu’il faut toujours contrôler et éviter. Aussi, ne pas prendre trop d’initiatives devant un problème. Ici, le rôle du préventeur est très capitale, car il doit contrôler les gens qui viennent intervenir, contrôler les mouvements de masse afin de ne pas faire d’autres victimes. Enfin, la troisième erreur, c’est la peur, qui est un défaut qu’il faut éviter.

 «  La formation que nous avons organisée  est une formation sur la santé au travail, sur la prévention en milieu du travail.  La Snel est une grande société, nous employons plusieurs corps professionnels, nous avons les électriciens, les agents de bureau et ce sont des gens qui sont exposés comme dans tous les milieux de travail à des risques professionnels. Vous savez que la Snel est parmi les premières sociétés qui avaient un service de médecine de travail et c’est plus de 20 ans que ce service existe. C’est un service qui a toujours plus fonctionné au niveau de Kinshasa qu’en provinces  et il était bon pour le moment connaissant la loi du pays, au niveau du ministère de la Santé, les exigences du ministère avec les arrêtés qui sont sortis dernièrement, la Snel voudrait organiser ses services dans toutes les provinces de la République. C’est pourquoi nous avons jugé bon de prendre certaines personnes que nous avons considérées comme des antennes de la Santé au travail au niveau des provinces de venir à Kinshasa pour faire cette formation afin de donner à la Snel les moyens d’intervenir en milieux de travail sur le plan de prévention des risques professionnels », a indiqué le médecin directeur de la Snel, le Docteur Jean-Marie Wetshi. Et d’ajouter ceci : « (…) Mais nous voulons donner les plus de formations possibles. Parce qu’au niveau de service médical vous savez que dans les milieux de travail souvent on se contente de soigner. Mais nous voulons aller au-delà des soins pour nous amener à la prévention. Donc, nous allons organiser encore d’autres formations. Ça sera des formations modulaires pour que le niveau de la prévention en milieux de travail à la Snel soit à un niveau plus élevé  et que ça soit plus professionnel ». Ce qui réjouit les participants et sans doute les partenaires de cette société publique qui est parmi les pionnières d’avoir pensé à mettre en  activité le service de médecine de travail.  

«   Cette formation est vraiment importante pour nous, parce qu’il y a avait des lacunes qu’on avait pour exercer le travail.  Et donc, à la sortie de cette formation, nous sommes aptes à faire face dans les milieux professionnels, pour secourir les gens qui sont dans les besoins », Nathalie Banze Bin Manu, infirmière au Centre de Santé Snel de Lualaba, participante à cette formation, organisée avec l’expertise de l’agence E3M.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Les agents  de service médical de la Snel en formation sur les risques professionnels

Les agents de service médical de la Société nationale d’électricité (Snel) ont bénéficié d’une formation sur l’hygiène et sécurité  en milieu du travail ainsi que la prévention  des accidents du travail.

Organisée sous le thème : « Prévention des risques professionnels en Rdc, et sécurité en milieu de travail », cette formation tenue pendant cinq jours,  soit du  14 au 18 aout à l’intention des participants venus de toutes les provinces du pays, a été d’une importance capitale pour les agents et cadres  de cette entreprise publique.

De cette thématique, plusieurs sous thèmes et axes ont été sortis et décortiqués par des différents intervenants, question d’armer moralement les participants afin d’éviter certaines erreurs commises face à une catastrophe. Parmi ces erreurs, il y a l’émotion, qu’il faut toujours contrôler et éviter. Aussi, ne pas prendre trop d’initiatives devant un problème. Ici, le rôle du préventeur est très capitale, car il doit contrôler les gens qui viennent intervenir, contrôler les mouvements de masse afin de ne pas faire d’autres victimes. Enfin, la troisième erreur, c’est la peur, qui est un défaut qu’il faut éviter.

 «  La formation que nous avons organisée  est une formation sur la santé au travail, sur la prévention en milieu du travail.  La Snel est une grande société, nous employons plusieurs corps professionnels, nous avons les électriciens, les agents de bureau et ce sont des gens qui sont exposés comme dans tous les milieux de travail à des risques professionnels. Vous savez que la Snel est parmi les premières sociétés qui avaient un service de médecine de travail et c’est plus de 20 ans que ce service existe. C’est un service qui a toujours plus fonctionné au niveau de Kinshasa qu’en provinces  et il était bon pour le moment connaissant la loi du pays, au niveau du ministère de la Santé, les exigences du ministère avec les arrêtés qui sont sortis dernièrement, la Snel voudrait organiser ses services dans toutes les provinces de la République. C’est pourquoi nous avons jugé bon de prendre certaines personnes que nous avons considérées comme des antennes de la Santé au travail au niveau des provinces de venir à Kinshasa pour faire cette formation afin de donner à la Snel les moyens d’intervenir en milieux de travail sur le plan de prévention des risques professionnels », a indiqué le médecin directeur de la Snel, le Docteur Jean-Marie Wetshi. Et d’ajouter ceci : « (…) Mais nous voulons donner les plus de formations possibles. Parce qu’au niveau de service médical vous savez que dans les milieux de travail souvent on se contente de soigner. Mais nous voulons aller au-delà des soins pour nous amener à la prévention. Donc, nous allons organiser encore d’autres formations. Ça sera des formations modulaires pour que le niveau de la prévention en milieux de travail à la Snel soit à un niveau plus élevé  et que ça soit plus professionnel ». Ce qui réjouit les participants et sans doute les partenaires de cette société publique qui est parmi les pionnières d’avoir pensé à mettre en  activité le service de médecine de travail.  

«   Cette formation est vraiment importante pour nous, parce qu’il y a avait des lacunes qu’on avait pour exercer le travail.  Et donc, à la sortie de cette formation, nous sommes aptes à faire face dans les milieux professionnels, pour secourir les gens qui sont dans les besoins », Nathalie Banze Bin Manu, infirmière au Centre de Santé Snel de Lualaba, participante à cette formation, organisée avec l’expertise de l’agence E3M.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles