28.2 C
Kinshasa
vendredi, mai 24, 2024
spot_img

L’UNICEF déplore l’attaque contre une école et un centre de santé à Djugu dans la province de l’Ituri

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) déplore l’attaque survenue le 15 janvier 2022 à l’école primaire et au centre de santé Petsi situés dans le territoire de Djugu dans la province de l’Ituri. L’UNICEF appelle toutes les parties aux conflits à placer l’intérêt supérieur de l’enfant au centre de leurs préoccupations et à respecter et protéger les écoles et les centres de santé.

Depuis plus de cinq ans, la province de l’Ituri fait face à une hausse de l’insécurité suite aux attaques d’hommes armés contre des civils engendrant des besoins humanitaires énormes, particulièrement chez les femmes et les enfants. Depuis 2018, au moins 109 écoles et établissements de santé ont été attaqués en Ituri.

En 2022, selon le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), près de 2,9 millions de personnes sont vulnérables dans la province de l’Ituri et nécessitent une protection spéciale et un soutien humanitaire souvent de longue durée.

La Commission Provinciale de Mouvement de la Population de l’Ituri renseigne que plus de 1,2 million de personnes sont déplacées et placées en familles d’accueil et plus de 997.000 sont des retournées.

Petsi est un village situé à environ 7 kilomètres à l’ouest de Bambu centre (à environ 41 km au nord-ouest de la ville de Bunia), dans la zone de santé de Bambu, en territoire de Djugu.

Dans ce contexte, l’UNICEF souhaite rappeler qu’en période de tension politique, l’école –tout comme les services de base essentiels à la survie, au développement et à la protection de l’enfant – doit être un sanctuaire inviolable. L’école est un espace privilégié d’apprentissage, de socialisation, de protection et de construction de la citoyenneté. L’école donne aux enfants un sentiment de normalité et d’espoir pour l’avenir.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

L’UNICEF déplore l’attaque contre une école et un centre de santé à Djugu dans la province de l’Ituri

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) déplore l’attaque survenue le 15 janvier 2022 à l’école primaire et au centre de santé Petsi situés dans le territoire de Djugu dans la province de l’Ituri. L’UNICEF appelle toutes les parties aux conflits à placer l’intérêt supérieur de l’enfant au centre de leurs préoccupations et à respecter et protéger les écoles et les centres de santé.

Depuis plus de cinq ans, la province de l’Ituri fait face à une hausse de l’insécurité suite aux attaques d’hommes armés contre des civils engendrant des besoins humanitaires énormes, particulièrement chez les femmes et les enfants. Depuis 2018, au moins 109 écoles et établissements de santé ont été attaqués en Ituri.

En 2022, selon le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), près de 2,9 millions de personnes sont vulnérables dans la province de l’Ituri et nécessitent une protection spéciale et un soutien humanitaire souvent de longue durée.

La Commission Provinciale de Mouvement de la Population de l’Ituri renseigne que plus de 1,2 million de personnes sont déplacées et placées en familles d’accueil et plus de 997.000 sont des retournées.

Petsi est un village situé à environ 7 kilomètres à l’ouest de Bambu centre (à environ 41 km au nord-ouest de la ville de Bunia), dans la zone de santé de Bambu, en territoire de Djugu.

Dans ce contexte, l’UNICEF souhaite rappeler qu’en période de tension politique, l’école –tout comme les services de base essentiels à la survie, au développement et à la protection de l’enfant – doit être un sanctuaire inviolable. L’école est un espace privilégié d’apprentissage, de socialisation, de protection et de construction de la citoyenneté. L’école donne aux enfants un sentiment de normalité et d’espoir pour l’avenir.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles