25.2 C
Kinshasa
jeudi, juin 20, 2024
spot_img

Lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA et la Tuberculose: Les Osc au tour d’un même plan d’actions de plaidoyer

Les Organisations de la société civile ont élaboré un plan d’actions afin de mieux orienter leurs actions de plaidoyer au niveau du pays en faveur de la lutte contre le VIH/SIDA, le Paludisme et la Tuberculose.  C’était hier à  l’issue d’une réunion tenue dans le cadre de la campagne de plaidoyer sur la mobilisation des ressources domestiques relatives à la 7ème  reconstitution des ressources du Fonds mondial pour la lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA et la tuberculose.bezoek web

Jugeant très capitale cette initiative, la Coordinatrice nationale du Réseau des Associations congolaise des Jeunes (Racoj) et le lead de cette campagne en Rdc, Docteur Rachel Ndaya, a fait savoir qu’au  cours des deux dernières décennies, le partenariat du Fonds mondial a fait reculer ces trois maladies tout en mettant en place des systèmes de santé résilients et durables.

Ce partenariat, a-t-elle souligné, a permis de sauver plus de 44 millions de vies et de réduire de 46 % le nombre de décès annuels dus au VIH, à la tuberculose et au paludisme depuis 2002 dans les pays où le Fonds mondial investit dont la République démocratique du Congo.

« La société civile et les communautés jouent un rôle crucial dans les efforts de mobilisation des ressources du Fonds mondial. Cela inclut la sensibilisation dans les pays de mise en œuvre et les efforts de mobilisation auprès des gouvernements et donateurs », a déclaré la Coordinatrice nationale de Racoj, avant de s’appuyer sur cette citation de Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial : «  les gouvernements et le secteur privé jouent un rôle clé dans la santé mondiale, mais la société civile est l’huile dans le moteur. Une société civile engagée est le moteur du progrès ».

Ce plan d’actions prévoit les actions de plaidoyer et de suivi à mener au niveau pays et de l’équipe Gfan Mondial..

Les participants à cette réunion, tenue au ministère congolais de l’Intérieur, ont réitéré leur  engagement dans la collaboration basée sur le partenariat  positif avec les programmes nationaux de lutte contre le  VIH/SIDA, la TBC, le Paludisme, les partenaires techniques et financiers, les décideurs et surtout les partenaires membres de Caucus TB, VIH et Palu pour le bien être de la population congolaise.

Soulignons que cette rencontre était organisée par Global Fond Advocacy Network (Gfan) RDC en collaboration avec le Consortium Plaidoyer.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA et la Tuberculose: Les Osc au tour d’un même plan d’actions de plaidoyer

Les Organisations de la société civile ont élaboré un plan d’actions afin de mieux orienter leurs actions de plaidoyer au niveau du pays en faveur de la lutte contre le VIH/SIDA, le Paludisme et la Tuberculose.  C’était hier à  l’issue d’une réunion tenue dans le cadre de la campagne de plaidoyer sur la mobilisation des ressources domestiques relatives à la 7ème  reconstitution des ressources du Fonds mondial pour la lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA et la tuberculose.bezoek web

Jugeant très capitale cette initiative, la Coordinatrice nationale du Réseau des Associations congolaise des Jeunes (Racoj) et le lead de cette campagne en Rdc, Docteur Rachel Ndaya, a fait savoir qu’au  cours des deux dernières décennies, le partenariat du Fonds mondial a fait reculer ces trois maladies tout en mettant en place des systèmes de santé résilients et durables.

Ce partenariat, a-t-elle souligné, a permis de sauver plus de 44 millions de vies et de réduire de 46 % le nombre de décès annuels dus au VIH, à la tuberculose et au paludisme depuis 2002 dans les pays où le Fonds mondial investit dont la République démocratique du Congo.

« La société civile et les communautés jouent un rôle crucial dans les efforts de mobilisation des ressources du Fonds mondial. Cela inclut la sensibilisation dans les pays de mise en œuvre et les efforts de mobilisation auprès des gouvernements et donateurs », a déclaré la Coordinatrice nationale de Racoj, avant de s’appuyer sur cette citation de Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial : «  les gouvernements et le secteur privé jouent un rôle clé dans la santé mondiale, mais la société civile est l’huile dans le moteur. Une société civile engagée est le moteur du progrès ».

Ce plan d’actions prévoit les actions de plaidoyer et de suivi à mener au niveau pays et de l’équipe Gfan Mondial..

Les participants à cette réunion, tenue au ministère congolais de l’Intérieur, ont réitéré leur  engagement dans la collaboration basée sur le partenariat  positif avec les programmes nationaux de lutte contre le  VIH/SIDA, la TBC, le Paludisme, les partenaires techniques et financiers, les décideurs et surtout les partenaires membres de Caucus TB, VIH et Palu pour le bien être de la population congolaise.

Soulignons que cette rencontre était organisée par Global Fond Advocacy Network (Gfan) RDC en collaboration avec le Consortium Plaidoyer.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles