28.2 C
Kinshasa
vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Lutte contre le VIH/SIDA: EGPAF recommande la pro-activité dans la gestion des programmes

Le Directeur Pays de la Fondation Elisabeth Glaser, spécialisée dans la prise en charge des enfants malades du VIH/SIDA a recommandé la pro activité dans la gestion des différents programmes de lutte contre cette pandémie en République démocratique du Congo. C’était lors du séminaire scientifique, organisé par l’IAS Education Fund en collaboration avec l’Ong « Femmes Plus ».

Tout en restant stratégique, le Docteur Aimé Mboyo, qui intervenait sur la prise en charge pédiatrique et élimination de la transmission verticale, s’est résumé en quelques points en émettant sur la place publiques des idées pouvant améliorer la maitrise de cette pandémie qui est de type généralisé avec une prévalence de 1, 2 % en Rdc.

« Il s’agit premièrement  de la Pro-activité. Ça c’est très important. La pro-activité par rapport à l’utilisation rapide des évidences dans la gestion quotidienne des programmes (…)  Il s’agit de voir comment traduire rapidement toutes ces informations scientifiques en directives complètes, compréhensibles pour les prestataires techniques, les prestataires communautaires et même les gestionnaires… (…) Les évidences qui vont contribuer rapidement à accélérer les efforts qui vont aider à contrôler l’épidémie. Et c’est là ou, nous saluons le travail des scientifiques qui produisent régulièrement les évidences pour nous permettre de réorienter, d’assister nos interventions (…) », avait-il déclaré.

En deuxième lieu, le Directeur Pays a évoqué la problématique de la disponibilité des ressources. Outre la disponibilité des intrants, il a insisté sur la formation des ressources humaines. 

A cet effet, dit-il : « Il faut voir avec les partenaires comment former rapidement les prestataires. Et pour cela, il ne faut pas seulement attendre les grands ateliers de ce genre…. Il faut repenser notre façon d’agir, être plus concrets, être plus orientés vers les compétences  pour que les informations puissent circuler rapidement. Nous sommes un grand pays il faut trouver des innovations pour que les prestataires  soient informés rapidement afin que les évidences soient mises en œuvre le plus rapidement possible ».

Abordant  enfin le troisième et quatrième points relatifs à la documentation et à l’évaluation, le Directeur Pays d’EGPAF a illustré ses propos en évoquant le programme américain, le Pepfar, dans l’organisation des monitorings…. pour s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre de toutes les stratégies. Un modèle d’exemple qui peut inspirer le Programme national de lutte contre le VIH/SIDA (PNLS).

Rappelons que ce séminaire  scientifique de deux jours, soit du 22 au 23 juin avait pour thème : « Science et communautés dans la réponse au VIH en Rdc », avec l’appui du Programme commun des Nations unies contre le VIH/SIDA (ONUSIDA).

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Lutte contre le VIH/SIDA: EGPAF recommande la pro-activité dans la gestion des programmes

Le Directeur Pays de la Fondation Elisabeth Glaser, spécialisée dans la prise en charge des enfants malades du VIH/SIDA a recommandé la pro activité dans la gestion des différents programmes de lutte contre cette pandémie en République démocratique du Congo. C’était lors du séminaire scientifique, organisé par l’IAS Education Fund en collaboration avec l’Ong « Femmes Plus ».

Tout en restant stratégique, le Docteur Aimé Mboyo, qui intervenait sur la prise en charge pédiatrique et élimination de la transmission verticale, s’est résumé en quelques points en émettant sur la place publiques des idées pouvant améliorer la maitrise de cette pandémie qui est de type généralisé avec une prévalence de 1, 2 % en Rdc.

« Il s’agit premièrement  de la Pro-activité. Ça c’est très important. La pro-activité par rapport à l’utilisation rapide des évidences dans la gestion quotidienne des programmes (…)  Il s’agit de voir comment traduire rapidement toutes ces informations scientifiques en directives complètes, compréhensibles pour les prestataires techniques, les prestataires communautaires et même les gestionnaires… (…) Les évidences qui vont contribuer rapidement à accélérer les efforts qui vont aider à contrôler l’épidémie. Et c’est là ou, nous saluons le travail des scientifiques qui produisent régulièrement les évidences pour nous permettre de réorienter, d’assister nos interventions (…) », avait-il déclaré.

En deuxième lieu, le Directeur Pays a évoqué la problématique de la disponibilité des ressources. Outre la disponibilité des intrants, il a insisté sur la formation des ressources humaines. 

A cet effet, dit-il : « Il faut voir avec les partenaires comment former rapidement les prestataires. Et pour cela, il ne faut pas seulement attendre les grands ateliers de ce genre…. Il faut repenser notre façon d’agir, être plus concrets, être plus orientés vers les compétences  pour que les informations puissent circuler rapidement. Nous sommes un grand pays il faut trouver des innovations pour que les prestataires  soient informés rapidement afin que les évidences soient mises en œuvre le plus rapidement possible ».

Abordant  enfin le troisième et quatrième points relatifs à la documentation et à l’évaluation, le Directeur Pays d’EGPAF a illustré ses propos en évoquant le programme américain, le Pepfar, dans l’organisation des monitorings…. pour s’assurer de l’effectivité de la mise en œuvre de toutes les stratégies. Un modèle d’exemple qui peut inspirer le Programme national de lutte contre le VIH/SIDA (PNLS).

Rappelons que ce séminaire  scientifique de deux jours, soit du 22 au 23 juin avait pour thème : « Science et communautés dans la réponse au VIH en Rdc », avec l’appui du Programme commun des Nations unies contre le VIH/SIDA (ONUSIDA).

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles