24.2 C
Kinshasa
jeudi, mai 23, 2024
spot_img

Lutte contre le VIH/SIDA: La Directrice-Pays de l’ONUSIDA privilégie les interventions ciblées à l’endroit des adolescents et jeunes

La Directrice-Pays du Programme commun des Nations unies contre le VIH/SIDA (ONUSIDA) en République démocratique du Congo a estimé que les interventions ciblées  doivent  être privilégiées afin d’atteindre les différents groupes d’adolescents et jeunes dans la lutte contre cette pandémie.

« Nous devrons avoir une approche ciblée  ou des interventions  ciblées  pour atteindre les différents groupes de jeunes  et d’adolescents,  et nous devrons cibler parmi ces jeunes et adolescents ceux qui sont les  plus vulnérables (…) analyser d’abord ceux qui  sont à risque le plus élevé », avait répondu le Docteur Susan Kasedde aux différentes questions posées à l’ONUSIDA sur la lutte contre le VIH /SIDA en milieux des adolescents et jeunes lors du séminaire scientifique organisé par IAS Education Fund en collaboration avec la fondation «  Femmes Plus.

Outre cela, la Directrice-Pays de l’ONUSIDA a pensé que les différents programmes et les partenaires devront agir de manière à ce que la qualité de ces différentes interventions soit  appropriée.  C’était avant de suggérer ceci : «  (…) nous devrons faciliter leur intégration, leur autonomisation mais aussi le renforcement des capacités des adolescents et jeunes ».

Enfin, le bureau du Programme commun des Nations unies contre le VIH/SIDA (ONUSIDA) en Rdc estime que la durabilité des programmes et interventions  pour les adolescents et jeunes doit être assurée. Parce que ; « Les résultats nécessitent une continuité et une suffisance d’investissement  pour donner un impact cherché. Nous devrons assurer une suffisance et  une continuité, une durée  de financement  pour atteindre les résultats », avait fait savoir sa Directrice-Pays, avant d’interpeller l’assistance en ces termes : «  Nous avons une responsabilité partagée  pour assurer cette réponse aux  adolescents et jeunes  ( …) Mais il y a aussi la responsabilité des décideurs pour assurer les politiques  pour l’offre efficace des différentes interventions holistiques. Il y a aussi la responsabilité des chercheurs , de la communauté  (…) des donateurs et des partenaires financiers  pour créer des conditions favorables pour  la disponibilité ou la possibilité de l’offre des services pour les adolescents et jeunes mais aussi pour assurer la durabilité de ces interventions ».

Ce séminaire scientifique tenu pendant deux jours, soit du 22 au 23 juin avec l’appui de l’ONUSIDA, avait pour thème : « Science et communautés dans la réponse au VIH en Rdc ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Lutte contre le VIH/SIDA: La Directrice-Pays de l’ONUSIDA privilégie les interventions ciblées à l’endroit des adolescents et jeunes

La Directrice-Pays du Programme commun des Nations unies contre le VIH/SIDA (ONUSIDA) en République démocratique du Congo a estimé que les interventions ciblées  doivent  être privilégiées afin d’atteindre les différents groupes d’adolescents et jeunes dans la lutte contre cette pandémie.

« Nous devrons avoir une approche ciblée  ou des interventions  ciblées  pour atteindre les différents groupes de jeunes  et d’adolescents,  et nous devrons cibler parmi ces jeunes et adolescents ceux qui sont les  plus vulnérables (…) analyser d’abord ceux qui  sont à risque le plus élevé », avait répondu le Docteur Susan Kasedde aux différentes questions posées à l’ONUSIDA sur la lutte contre le VIH /SIDA en milieux des adolescents et jeunes lors du séminaire scientifique organisé par IAS Education Fund en collaboration avec la fondation «  Femmes Plus.

Outre cela, la Directrice-Pays de l’ONUSIDA a pensé que les différents programmes et les partenaires devront agir de manière à ce que la qualité de ces différentes interventions soit  appropriée.  C’était avant de suggérer ceci : «  (…) nous devrons faciliter leur intégration, leur autonomisation mais aussi le renforcement des capacités des adolescents et jeunes ».

Enfin, le bureau du Programme commun des Nations unies contre le VIH/SIDA (ONUSIDA) en Rdc estime que la durabilité des programmes et interventions  pour les adolescents et jeunes doit être assurée. Parce que ; « Les résultats nécessitent une continuité et une suffisance d’investissement  pour donner un impact cherché. Nous devrons assurer une suffisance et  une continuité, une durée  de financement  pour atteindre les résultats », avait fait savoir sa Directrice-Pays, avant d’interpeller l’assistance en ces termes : «  Nous avons une responsabilité partagée  pour assurer cette réponse aux  adolescents et jeunes  ( …) Mais il y a aussi la responsabilité des décideurs pour assurer les politiques  pour l’offre efficace des différentes interventions holistiques. Il y a aussi la responsabilité des chercheurs , de la communauté  (…) des donateurs et des partenaires financiers  pour créer des conditions favorables pour  la disponibilité ou la possibilité de l’offre des services pour les adolescents et jeunes mais aussi pour assurer la durabilité de ces interventions ».

Ce séminaire scientifique tenu pendant deux jours, soit du 22 au 23 juin avec l’appui de l’ONUSIDA, avait pour thème : « Science et communautés dans la réponse au VIH en Rdc ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles