29.7 C
Kinshasa
vendredi, mai 24, 2024
spot_img

One forest summit : l’apport de Sassou-N’Guesso dans la préservation de la biodiversité attendu à Libreville   

Libreville, capitale du Gabon accueil, les 1er et 02 mars, le « One forest summit », le sommet de haut niveau sur la protection des forêts tropicales. Invité à ce sommet, le président Denis Sassou-N’Guesso a quitté Brazzaville, le 1er mars 2023,  pour Libreville où il partagera avec ses pairs, ce 2 mars, sa riche expérience en matière de préservation des écosystèmes forestiers et de sauvegarde du climat.

Le sommet s’est ouvert ce 1er mars. Organisé sur l’initiative des présidents gabonais, Ali Bongo Ondimba et français, Emmanuel Macron, ce sommet qui regroupe, outres les chefs d’Etat, les scientifiques, les chefs d’entreprise, les investisseurs ainsi que les ONG entend proposer des solutions communes pour protéger le bassin du Congo, le deuxième poumon écologique de la planète, après l’Amazonie.

Précurseur dans la préservation de l’environnement, Denis Sassou-N’Guesso, pourrait réitérer son appel à la mise en place d’une décennie de l’afforestation, lancé lors de la Cop27 à Sharm el Cheikh, en Egypte, en novembre 2022. Ainsi, l’humanité s’obligerait d’inverser le cours actuel de la destruction des forêts.

Président de la commission climat du bassin du Congo, le chef de l’Etat congolais est en effet l’un des premiers dirigeant à avoir institué dans la décennie 80, une journée nationale de l’arbre dans son pays. Dans le même temps il créa un service national de reboisement (SNR) dont l’objectif est de verdir davantage le territoire national, alors que la forêt couvre environ 69% de sa superficie nationale, soit 23,5 millions d’hectares de forêt.

Conscient de la dégradation continue de l’environnement, Denis Sassou N’Guesso a lancé lors de la COP22, le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, considéré comme l’un des principaux outils financiers de la Commission du Bassin du Congo.

Wilfrid Lawilla D. à Libreville

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

One forest summit : l’apport de Sassou-N’Guesso dans la préservation de la biodiversité attendu à Libreville   

Libreville, capitale du Gabon accueil, les 1er et 02 mars, le « One forest summit », le sommet de haut niveau sur la protection des forêts tropicales. Invité à ce sommet, le président Denis Sassou-N’Guesso a quitté Brazzaville, le 1er mars 2023,  pour Libreville où il partagera avec ses pairs, ce 2 mars, sa riche expérience en matière de préservation des écosystèmes forestiers et de sauvegarde du climat.

Le sommet s’est ouvert ce 1er mars. Organisé sur l’initiative des présidents gabonais, Ali Bongo Ondimba et français, Emmanuel Macron, ce sommet qui regroupe, outres les chefs d’Etat, les scientifiques, les chefs d’entreprise, les investisseurs ainsi que les ONG entend proposer des solutions communes pour protéger le bassin du Congo, le deuxième poumon écologique de la planète, après l’Amazonie.

Précurseur dans la préservation de l’environnement, Denis Sassou-N’Guesso, pourrait réitérer son appel à la mise en place d’une décennie de l’afforestation, lancé lors de la Cop27 à Sharm el Cheikh, en Egypte, en novembre 2022. Ainsi, l’humanité s’obligerait d’inverser le cours actuel de la destruction des forêts.

Président de la commission climat du bassin du Congo, le chef de l’Etat congolais est en effet l’un des premiers dirigeant à avoir institué dans la décennie 80, une journée nationale de l’arbre dans son pays. Dans le même temps il créa un service national de reboisement (SNR) dont l’objectif est de verdir davantage le territoire national, alors que la forêt couvre environ 69% de sa superficie nationale, soit 23,5 millions d’hectares de forêt.

Conscient de la dégradation continue de l’environnement, Denis Sassou N’Guesso a lancé lors de la COP22, le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, considéré comme l’un des principaux outils financiers de la Commission du Bassin du Congo.

Wilfrid Lawilla D. à Libreville

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles