24.2 C
Kinshasa
lundi, juin 24, 2024
spot_img

PAM: Les systèmes alimentaires doivent être reconnectés pour stopper l’escalade de la faim et atténuer les effets du climat

Pour progresser davantage dans la lutte contre la faim, le monde doit rendre les communautés à risque moins vulnérables aux chocs climatiques et autres situations d’urgence, a déclaré aujourd’hui le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. C’est ce qu’indique un communiqué parvenu ce matin à congocroissance.com

« Si nous voulons sortir du cycle sans fin des crises et des réponses, nous devons nous attaquer aux causes profondes de la faim par des projets pluriannuels et à long terme qui protègent les communautés des impacts de la crise climatique », a déclaré Volli Carucci, responsable de la résilience et des systèmes alimentaires au PAM.

Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, quelque 345 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë et le système humanitaire peine à répondre aux besoins.

Il est tout aussi important de réduire les besoins humanitaires en rendant les communautés vulnérables plus résilientes que de répondre aux crises lorsqu’elles surviennent.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) travaille en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans le cadre d’un programme novateur visant à renforcer la résilience des populations marginalisées dans les provinces congolaises du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, touchées par le conflit.

Le financement du projet a été assuré par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) par l’intermédiaire de la Banque allemande de développement (KfW).

 »Travailler avec l’UNICEF et la FAO dans la même zone et fournir un paquet intégré aux mêmes communautés sur une période raisonnable signifie que nous pouvons renforcer la sécurité des moyens de subsistance des communautés et des ménages vulnérables et renforcer les capacités du gouvernement – en particulier les ménages dirigés par des femmes – en les aidant à améliorer la production et la productivité agricoles, à obtenir un meilleur accès au marché tout en diversifiant leurs revenus, en augmentant l’accès aux services de base tout en améliorant la dynamique communautaire et en renforçant la cohésion sociale et en assurant le leadership du gouvernement. » Peter Musoko, directeur et représentant du PAM dans le pays en RDC.

Le partenariat a débuté en 2018 avec le PAM et la FAO, et l’UNICEF l’a rejoint en 2020 dans le but de fournir aux communautés vulnérables un meilleur accès aux services sociaux de base (nutrition, éducation, protection et eau, assainissement et hygiène (WASH). En renforçant l’organisation collective des agriculteurs, en créant des opportunités d’emploi dans les systèmes alimentaires et en promouvant la sensibilisation à la cohésion sociale au niveau communautaire, le projet aide ces communautés à accéder à de meilleurs moyens de subsistance dans les zones touchées par le conflit.

D’autres programmes de résilience aident les habitants des communautés rurales à restaurer la fertilité des sols, à reconstruire les infrastructures de marché et à réduire les pertes après récolte.            La réhabilitation des terres et la conservation de l’eau sont également essentielles.

« Nous devons recâbler les systèmes alimentaires là où les gens ont faim et régénérer les fondements de ces systèmes : la terre. Nous devons aider les petits agriculteurs à réintroduire de la nourriture dans les terres dégradées et à créer des emplois au sein des systèmes alimentaires. À long terme, cela contribuera à réduire les besoins humanitaires et le nombre d’opérations d’urgence coûteuses nécessaires », a déclaré M. Carucci.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

PAM: Les systèmes alimentaires doivent être reconnectés pour stopper l’escalade de la faim et atténuer les effets du climat

Pour progresser davantage dans la lutte contre la faim, le monde doit rendre les communautés à risque moins vulnérables aux chocs climatiques et autres situations d’urgence, a déclaré aujourd’hui le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. C’est ce qu’indique un communiqué parvenu ce matin à congocroissance.com

« Si nous voulons sortir du cycle sans fin des crises et des réponses, nous devons nous attaquer aux causes profondes de la faim par des projets pluriannuels et à long terme qui protègent les communautés des impacts de la crise climatique », a déclaré Volli Carucci, responsable de la résilience et des systèmes alimentaires au PAM.

Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, quelque 345 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë et le système humanitaire peine à répondre aux besoins.

Il est tout aussi important de réduire les besoins humanitaires en rendant les communautés vulnérables plus résilientes que de répondre aux crises lorsqu’elles surviennent.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) travaille en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans le cadre d’un programme novateur visant à renforcer la résilience des populations marginalisées dans les provinces congolaises du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, touchées par le conflit.

Le financement du projet a été assuré par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) par l’intermédiaire de la Banque allemande de développement (KfW).

 »Travailler avec l’UNICEF et la FAO dans la même zone et fournir un paquet intégré aux mêmes communautés sur une période raisonnable signifie que nous pouvons renforcer la sécurité des moyens de subsistance des communautés et des ménages vulnérables et renforcer les capacités du gouvernement – en particulier les ménages dirigés par des femmes – en les aidant à améliorer la production et la productivité agricoles, à obtenir un meilleur accès au marché tout en diversifiant leurs revenus, en augmentant l’accès aux services de base tout en améliorant la dynamique communautaire et en renforçant la cohésion sociale et en assurant le leadership du gouvernement. » Peter Musoko, directeur et représentant du PAM dans le pays en RDC.

Le partenariat a débuté en 2018 avec le PAM et la FAO, et l’UNICEF l’a rejoint en 2020 dans le but de fournir aux communautés vulnérables un meilleur accès aux services sociaux de base (nutrition, éducation, protection et eau, assainissement et hygiène (WASH). En renforçant l’organisation collective des agriculteurs, en créant des opportunités d’emploi dans les systèmes alimentaires et en promouvant la sensibilisation à la cohésion sociale au niveau communautaire, le projet aide ces communautés à accéder à de meilleurs moyens de subsistance dans les zones touchées par le conflit.

D’autres programmes de résilience aident les habitants des communautés rurales à restaurer la fertilité des sols, à reconstruire les infrastructures de marché et à réduire les pertes après récolte.            La réhabilitation des terres et la conservation de l’eau sont également essentielles.

« Nous devons recâbler les systèmes alimentaires là où les gens ont faim et régénérer les fondements de ces systèmes : la terre. Nous devons aider les petits agriculteurs à réintroduire de la nourriture dans les terres dégradées et à créer des emplois au sein des systèmes alimentaires. À long terme, cela contribuera à réduire les besoins humanitaires et le nombre d’opérations d’urgence coûteuses nécessaires », a déclaré M. Carucci.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles