24.2 C
Kinshasa
jeudi, mai 23, 2024
spot_img

Rdc: Plus de 23 millions d’enfants de 0 à 59 mois ciblés pour les Journées nationales de vaccination contre la poliomyélite

Les Journées nationales de vaccination contre la poliomyélite, initiées par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) avec l’appui de ses partenaires de l’Initiative Mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, dont notamment l’UNICEF et l’OMS, ont été lancées le 27 juillet 2023.

A cet effet, renseigne une note d’information à congocroissance.com, plus de 23 millions d’enfants de moins de 5 ans recevront deux gouttes de vaccin oral afin de renforcer leur immunité et celle de toute la communauté. Les équipes de vaccination iront de porte à porte dans le but d’atteindre tous les enfants.

Cette réponse vaccinale couvre 519 zones de santé du pays et se déroulera en deux blocs. Le premier bloc, prévu du 27 au 29 juillet, cible 9.014.799 enfants de localisés dans 11 provinces du pays et le deuxième bloc, prévu du 10 au 12 août, cible 14.321.590 enfants localisés dans 15 provinces, soit une cible totale de 23.335.508 enfants de 0 à 5 ans.

La situation épidémiologique de la poliomyélite en RDC demeure préoccupante avec une co-circulation de souches du poliovirus et une extension internationale de l’épidémie en République du Congo, en République Centrafricaine, au Burundi, au Botswana et en Zambie. La RDC seule a notifié environ 50% de toutes les souches du poliovirus de la région Africaine en 2022.

La qualité de la réponse reste une préoccupation pour le Gouvernement et ses partenaires. De nouvelles mesures ont été adoptées, dont :

  • Le renforcement et l’améliorer des supervisions à tous les niveaux ;
  • L’utilisation de Open Data Kit, une application digitale qui permet d’évaluer en temps réel la mise en œuvre d’une campagne ;
  • L’organisation de ratissages dans toutes les zones de santé qui enregistrent plus de 5% d’enfants manqués ;
  • L’utilisation des aidants communautaires et d’agents indépendants pour aider à vacciner les ménages non visités ;
  • L’organisation de lancements officiels à chaque niveau par une autorité en vue d’obtenir leur implication et engagement.

L’UNICEF, avec l’appui de Rotary, CDC, Gates Foundation, USAID et Gavi, assure la disponibilité des vaccins de qualité et le travail de communication pour la vaccination à travers des activités de plaidoyer adressées aux autorités politiques et aux leaders communautaires et religieux, la diffusion de messages par les médias, la distribution d’affiches et d’autres supports au sein des communautés ainsi que la formation et la mobilisation des relais communautaires.

Au-delà du refus persistant de la vaccination au sein de certaines communautés, de nombreux enfants restent difficilement accessibles pour les services de santé en raison notamment de l’insécurité qui prévaut à l’est du pays et qui génère des mouvements de populations.

La poliomyélite est une maladie grave et extrêmement contagieuse qui va au-delà des frontières. La vaccination est le seul moyen de protéger les enfants contre la poliomyélite qui peut provoquer des paralysies irréversibles.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Rdc: Plus de 23 millions d’enfants de 0 à 59 mois ciblés pour les Journées nationales de vaccination contre la poliomyélite

Les Journées nationales de vaccination contre la poliomyélite, initiées par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) avec l’appui de ses partenaires de l’Initiative Mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, dont notamment l’UNICEF et l’OMS, ont été lancées le 27 juillet 2023.

A cet effet, renseigne une note d’information à congocroissance.com, plus de 23 millions d’enfants de moins de 5 ans recevront deux gouttes de vaccin oral afin de renforcer leur immunité et celle de toute la communauté. Les équipes de vaccination iront de porte à porte dans le but d’atteindre tous les enfants.

Cette réponse vaccinale couvre 519 zones de santé du pays et se déroulera en deux blocs. Le premier bloc, prévu du 27 au 29 juillet, cible 9.014.799 enfants de localisés dans 11 provinces du pays et le deuxième bloc, prévu du 10 au 12 août, cible 14.321.590 enfants localisés dans 15 provinces, soit une cible totale de 23.335.508 enfants de 0 à 5 ans.

La situation épidémiologique de la poliomyélite en RDC demeure préoccupante avec une co-circulation de souches du poliovirus et une extension internationale de l’épidémie en République du Congo, en République Centrafricaine, au Burundi, au Botswana et en Zambie. La RDC seule a notifié environ 50% de toutes les souches du poliovirus de la région Africaine en 2022.

La qualité de la réponse reste une préoccupation pour le Gouvernement et ses partenaires. De nouvelles mesures ont été adoptées, dont :

  • Le renforcement et l’améliorer des supervisions à tous les niveaux ;
  • L’utilisation de Open Data Kit, une application digitale qui permet d’évaluer en temps réel la mise en œuvre d’une campagne ;
  • L’organisation de ratissages dans toutes les zones de santé qui enregistrent plus de 5% d’enfants manqués ;
  • L’utilisation des aidants communautaires et d’agents indépendants pour aider à vacciner les ménages non visités ;
  • L’organisation de lancements officiels à chaque niveau par une autorité en vue d’obtenir leur implication et engagement.

L’UNICEF, avec l’appui de Rotary, CDC, Gates Foundation, USAID et Gavi, assure la disponibilité des vaccins de qualité et le travail de communication pour la vaccination à travers des activités de plaidoyer adressées aux autorités politiques et aux leaders communautaires et religieux, la diffusion de messages par les médias, la distribution d’affiches et d’autres supports au sein des communautés ainsi que la formation et la mobilisation des relais communautaires.

Au-delà du refus persistant de la vaccination au sein de certaines communautés, de nombreux enfants restent difficilement accessibles pour les services de santé en raison notamment de l’insécurité qui prévaut à l’est du pays et qui génère des mouvements de populations.

La poliomyélite est une maladie grave et extrêmement contagieuse qui va au-delà des frontières. La vaccination est le seul moyen de protéger les enfants contre la poliomyélite qui peut provoquer des paralysies irréversibles.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles