25.2 C
Kinshasa
jeudi, juin 20, 2024
spot_img

Prise en compte des questions de populations dans les médias: Constance Mananga dévoile la composition de son bureau Remapsen

Madame Constance Mananga, journaliste et présentatrice du journal télévisé à la Radiotélévision nationale congolaise (Rtnc), a dévoilé ce vendredi 23 décembre la composition de son bureau pays du Réseau des médias africains pour la promotion de la Santé et de l’Environnement (Remapsen).

C’est une équipe constituée de neuf personnes. Elle-même occupe la coordination Pays, suivie de Tchèques Bukasa  coordonnateur adjoint, de Lydie Matadi comme     Secrétaire générale.      Patricia Panzu   Responsable en charge de la promotion de la Santé  , Nene Maizana              Responsable  en charge de l’Environnement, Afy Malangu     Responsable en charge de Partenariat, Sergine Tabu   Rehema, responsable en charge des relations avec les radios et télévisions, Popaul Ntikala Responsable en charge de la Presse écrite et Médias en ligne, et enfin  Prince Mayiro            Responsable des Médias sociaux.

«  Ce sont des amis dont je connais les compétences. Je leur fais confiance et nous allons marcher ensemble afin de donner une place de choix à la santé et à l’environnement dans les médias »,  a déclaré la coordinatrice nationale du Remapsen, Constance Mananga, journaliste professionnelle, spécialisée dans le traitement des questions de population.

Rappelons que sa nomination a été dévoilée lors du dernier Forum des médias tenu à Dakar, capitale de la République du Sénégal. Elle remplace à ce poste un autre journaliste professionnel congolais, Prince-Taty Yassa Bofekwa, qui a été élevé 1er vice-président de cette structure des médias, en remplacement au Centrafricain Mahurin Momet.

Le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement a été créé le 13 Juin 2020. Il est constitué de journalistes, issus de 17 pays de l’Afrique de l’ouest, du centre, y compris le Madagascar.

Sa vision est de parvenir à un continent où chaque Africain a droit à une information juste dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Ainsi, il a pour missions d’accompagner les décideurs (états, partenaires au développement, société civile, initiatives privées) dans l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies innovantes de communication dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Prise en compte des questions de populations dans les médias: Constance Mananga dévoile la composition de son bureau Remapsen

Madame Constance Mananga, journaliste et présentatrice du journal télévisé à la Radiotélévision nationale congolaise (Rtnc), a dévoilé ce vendredi 23 décembre la composition de son bureau pays du Réseau des médias africains pour la promotion de la Santé et de l’Environnement (Remapsen).

C’est une équipe constituée de neuf personnes. Elle-même occupe la coordination Pays, suivie de Tchèques Bukasa  coordonnateur adjoint, de Lydie Matadi comme     Secrétaire générale.      Patricia Panzu   Responsable en charge de la promotion de la Santé  , Nene Maizana              Responsable  en charge de l’Environnement, Afy Malangu     Responsable en charge de Partenariat, Sergine Tabu   Rehema, responsable en charge des relations avec les radios et télévisions, Popaul Ntikala Responsable en charge de la Presse écrite et Médias en ligne, et enfin  Prince Mayiro            Responsable des Médias sociaux.

«  Ce sont des amis dont je connais les compétences. Je leur fais confiance et nous allons marcher ensemble afin de donner une place de choix à la santé et à l’environnement dans les médias »,  a déclaré la coordinatrice nationale du Remapsen, Constance Mananga, journaliste professionnelle, spécialisée dans le traitement des questions de population.

Rappelons que sa nomination a été dévoilée lors du dernier Forum des médias tenu à Dakar, capitale de la République du Sénégal. Elle remplace à ce poste un autre journaliste professionnel congolais, Prince-Taty Yassa Bofekwa, qui a été élevé 1er vice-président de cette structure des médias, en remplacement au Centrafricain Mahurin Momet.

Le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement a été créé le 13 Juin 2020. Il est constitué de journalistes, issus de 17 pays de l’Afrique de l’ouest, du centre, y compris le Madagascar.

Sa vision est de parvenir à un continent où chaque Africain a droit à une information juste dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Ainsi, il a pour missions d’accompagner les décideurs (états, partenaires au développement, société civile, initiatives privées) dans l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies innovantes de communication dans les domaines de la santé et de l’environnement.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles