24.2 C
Kinshasa
lundi, juin 24, 2024
spot_img

Un nouveau traitement unidose en expérimentation pour éradiquer la maladie du sommeil

Un nouveau produit oral à dose unique dénommé « Acoziborole » est en expérimentation pour la prise en charge efficace de la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) (appelée aussi maladie du sommeil). Cette molécule pourrait être une panacée contre la transmission de cette maladie.

L’annonce a été faite ce lundi 31 janvier 2022 à Kinshasa par Chirac Bolanga Milemba, directeur régional de DNDi (fondation de droit suisse engagé dans des traitements nouveaux contre les maladies les plus négligées) dans son mot à l’occasion de la célébration de la 4è journée nationale de lutte contre la THA en RDC.

    « Un nouveau produit oral à prise unique est en cours de développement : Acoziborole. La RDC et la Guinée sont des pays qui participent aux essais cliniques. On a de bonnes chances que ce traitement nouveau, oral et à dose unique ouvre la voie à l’arrêt de la transmission de la maladie… », a-t-il fait savoir tout en signifiant que cette molécule sera une révolution dans la prise en charge de la THA.

Actuellement, la maladie du sommeil est soignée par Fexinidazole, le tout premier médicament entièrement oral approuvé pour traiter les deux stades de cette pathologie. Il est le fruit de la collaboration entre le Programme national de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine (PNLTHA), DNDI et d’autres partenaires.

    « Une innovation qui pourrait éliminer les hospitalisations et réduire potentiellement le nombre de ponctions lombaires », a indiqué C. Bolanga.

Il a affirmé que ce produit est « un succès majeur et un accomplissement remarquable » dans la prise en charge qui se manifeste par la baisse sensible de cas.

Présent à cette cérémonie, le ministre de la Santé publique a invité les prestataires de santé, les populations congolaises, les partenaires techniques et financiers, les autorités politico-administratives, les bailleurs de fonds à redoubler d’efforts et à multiplier les stratégies pour infléchir les tendances pour que d’ici 2030 que cette maladie soit éliminée et éradiquée en RDC.

    « Les résultats et les avancées dans la lutte contre cette maladie sont remarquables. Mais la volonté pour l’éradiquer reste notre objectif », a déclaré le docteur Jean-Jacques Mbungani.

Lancée en 2018, la journée nationale de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine en RDC a été célébrée cette année sous le thème : « En route vers l’élimination et l’éradication de la Trypanosomiase humaine africaine (THA) en RDC à l’horizon 2030 ». À ces jour, le Congo-Kinshasa recense 387 cas de THA.

7SUR7

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Un nouveau traitement unidose en expérimentation pour éradiquer la maladie du sommeil

Un nouveau produit oral à dose unique dénommé « Acoziborole » est en expérimentation pour la prise en charge efficace de la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) (appelée aussi maladie du sommeil). Cette molécule pourrait être une panacée contre la transmission de cette maladie.

L’annonce a été faite ce lundi 31 janvier 2022 à Kinshasa par Chirac Bolanga Milemba, directeur régional de DNDi (fondation de droit suisse engagé dans des traitements nouveaux contre les maladies les plus négligées) dans son mot à l’occasion de la célébration de la 4è journée nationale de lutte contre la THA en RDC.

    « Un nouveau produit oral à prise unique est en cours de développement : Acoziborole. La RDC et la Guinée sont des pays qui participent aux essais cliniques. On a de bonnes chances que ce traitement nouveau, oral et à dose unique ouvre la voie à l’arrêt de la transmission de la maladie… », a-t-il fait savoir tout en signifiant que cette molécule sera une révolution dans la prise en charge de la THA.

Actuellement, la maladie du sommeil est soignée par Fexinidazole, le tout premier médicament entièrement oral approuvé pour traiter les deux stades de cette pathologie. Il est le fruit de la collaboration entre le Programme national de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine (PNLTHA), DNDI et d’autres partenaires.

    « Une innovation qui pourrait éliminer les hospitalisations et réduire potentiellement le nombre de ponctions lombaires », a indiqué C. Bolanga.

Il a affirmé que ce produit est « un succès majeur et un accomplissement remarquable » dans la prise en charge qui se manifeste par la baisse sensible de cas.

Présent à cette cérémonie, le ministre de la Santé publique a invité les prestataires de santé, les populations congolaises, les partenaires techniques et financiers, les autorités politico-administratives, les bailleurs de fonds à redoubler d’efforts et à multiplier les stratégies pour infléchir les tendances pour que d’ici 2030 que cette maladie soit éliminée et éradiquée en RDC.

    « Les résultats et les avancées dans la lutte contre cette maladie sont remarquables. Mais la volonté pour l’éradiquer reste notre objectif », a déclaré le docteur Jean-Jacques Mbungani.

Lancée en 2018, la journée nationale de lutte contre la Trypanosomiase humaine africaine en RDC a été célébrée cette année sous le thème : « En route vers l’élimination et l’éradication de la Trypanosomiase humaine africaine (THA) en RDC à l’horizon 2030 ». À ces jour, le Congo-Kinshasa recense 387 cas de THA.

7SUR7

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles