28.2 C
Kinshasa
vendredi, mai 24, 2024
spot_img

Un troisième cas d’Ebola confirmé à Mbandaka

Un troisième cas de la fièvre hémorragique d’Ebola vient d’être confirmé à Mbandaka, ville située dans la province de l’Equateur au nord ouest de la République démocratique du Congo.

Il s’agit d’un homme âgé de 48 ans, renseigne l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), qui était un contact à haut risque du 1er cas, déjà décédé.

Selon l’Oms, à ce jour, les intervenants ont identifié 444 cas contacts et poursuivent la surveillance de leur état de santé.

La Rdc fait face à la 14e épidémie d’Ebola. Jusque-là, deux décès ont été enregistrés. Les personnes qui étaient en contact avec les malades ont été listés pour un meilleur contrôle de l’épidémie. 

    « La stratégie que le gouvernement a déployée avec notre accompagnement, c’est de faire en sorte d’identifier très rapidement toutes les personnes qui ont été en contact avec ces malades décédées », a expliqué mercredi Dr Amédée Prosper Djiguimde, Chargé de Bureau de l’Organisation mondiale de la Santé en RDC.

Actualite.cd

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Derniers articles

Un troisième cas d’Ebola confirmé à Mbandaka

Un troisième cas de la fièvre hémorragique d’Ebola vient d’être confirmé à Mbandaka, ville située dans la province de l’Equateur au nord ouest de la République démocratique du Congo.

Il s’agit d’un homme âgé de 48 ans, renseigne l’Organisation mondiale de la Santé (Oms), qui était un contact à haut risque du 1er cas, déjà décédé.

Selon l’Oms, à ce jour, les intervenants ont identifié 444 cas contacts et poursuivent la surveillance de leur état de santé.

La Rdc fait face à la 14e épidémie d’Ebola. Jusque-là, deux décès ont été enregistrés. Les personnes qui étaient en contact avec les malades ont été listés pour un meilleur contrôle de l’épidémie. 

    « La stratégie que le gouvernement a déployée avec notre accompagnement, c’est de faire en sorte d’identifier très rapidement toutes les personnes qui ont été en contact avec ces malades décédées », a expliqué mercredi Dr Amédée Prosper Djiguimde, Chargé de Bureau de l’Organisation mondiale de la Santé en RDC.

Actualite.cd

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Derniers articles